Généralités

Tombes et carrés militaires

Après les combats de1871, il y a 10 carrés militaires dans le canton :

Y sont inhumés

Bussurel : 47 Français

Byans : 15 Français

Chenebier : 500 Français et 200 Allemands

Coisevaux : 11 Français et 3 Allemands

Couthenans : 14 Français

Héricourt : 42 Français et 70 Allemands

Luze : 13 Français

Saulnot : 30 Français + un nombre indéterminé d'Allemands

Trémoins : 11 Français

Vyans : 18 Français

Il semble que les morts de Bussurel ont été regroupés à Vyans avec ceux de Vyans le Val (47+18+ 4 ?)

            Notre comité a au cours des dernières années l'initiateur de  la rénovation du carré militaire d'Héricourt. Nous avons fait changer les emblèmes détériorés, changé l'ensemble des cocardes et des plaques d'identification (en veillant à ce que les renseignements y figurant soient exacts ce qui n'était pas les cas auparavant). Le gravier a été changé et les emblèmes repeints. Tous ces travaux ont été exécutés en partenariat avec la municipalité d'Héricourt et les associations locales d'anciens combattants.

             Nous avons fait le relevé de l'ensemble des "Morts pour la France" figurant sur les monuments de nos deux cantons et visité tous les cimetières pour y rechercher les tombes individuelles des soldats restitués à leurs familles.

Chaque tombe a été localisée et photographiée et son occupant identifié.

             Nous venons de nous atteler à la rénovation du carré militaire de Chalonvillars. Ce sera fait avec le concours de la municipalité. Les emblèmes seront changés, des plaques d'identification réglementaires installées. C'est pour cette partie de notre mission que nous avons rencontré le plus de difficultés, en effet certaines tombes étaient surmontées d'un emblème ce qui laissait à supposer qu'elles étaient occupées alors qu'elles ne l'étaient pas. De plus l'identité des militaires inhumés étaient pour le moins difficile à établir, nous avions pour certains d'entre eux trois orthographes ou identités différentes.

            Recensement des tombes disséminées dans les cimetières :  Dans les 24 cimetières visités, nous n'avons trouvé que 3 tombes dont l'état est tel qu'elles devraient être relevées, et encore faudrait-il qu'il ne s'agisse pas de cénotaphes. Nous allons dans un futur proche prendre contact avec les municipalités concernées.

            Beaucoup de tombes ont disparu, notamment dans les petits cimetières ruraux dont certains sont enherbés et dont les allées ne sont pas gravillonnées.

            Il nous reste pour terminer notre inventaire à situer exactement une vingtaine de tombes sur les 45 se trouvant dans le cimetière d'Héricourt.

           Toutes les tombes ou presque de nos deux cantons ont à une certaine époque été à tort  marquées de la cocarde du Souvenir Français. Il est difficile de revenir en arrière, les familles ne le comprendraient pas. De même,  de nombreux cénotaphes ont été à tort considérés comme des sépultures et marqués eux aussi à la même époque de notre cocarde.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×