Créer un site internet

15 mars 1944 un bombardier Halifax explose en vol au dessus d'Héricourt

 

 

- 15 mars 1944 -

Un bombardier Halifax explose en vol au dessus d'Héricourt.

 

 

A son bord se trouvaient :

- Pilote : Flight Lieutenant (capitaine) FELL  Alwyn Kevin Dudley, Royal Australian Air Force – Australie, il avait 31 ans et était marié sans enfant.

- Mitrailleur : sergent CATRALL  Philip Rodney, Royal Air Force VR - Pays de Galle, il avait 20 ans

- Radio : sergent DENNIS Terence Raymond, Royal Air Force VR – Angleterre, il avait 22 ans

- Mécanicien : sergent DUCKWORTH,  Maurice Royal Air Force VR - Angleterre, il avait 19 ans

- Bombardier : sergent HARVEY Charles Elmer, Royal Air Force VR - Angleterre, il avait 24 ans

- Mitrailleur : Flight sergeant SHARP, Ronald, Royal Canadian Air Force – Canada province du Manitoba il avait 19 ans

- Navigateur : Flying Officer (lieutenant)  TOMALIN  Herbert Frederick, Royal Air Force VR Angleterre il avait 22 ans

 

Tous sont décédés et leurs corps ont été retrouvés dans le secteur Rue Pasteur, Rue de la gare, Avenue Jean Jaurès.

Ils ont été inhumés provisoirement au cimetière d'Héricourt avant d'être transférés au cimetière militaire de Choloy en Meurthe et Moselle.

 

 

Ci-dessous,

trois photos découvertes dans les archives familiales, prises très peu de temps après l'inhumation des aviateurs.

 

Img849

Img848

 

Img851

 

 

 

- 1985 : Pour le 40ème anniversaire de la libération, un article paraît dans le journal local disparu depuis : "le Pays de Franche-Comté". J'avais confié à Marcel METTEY correspondant au dit journal des photos que possédait ma mère en rapport avec ce drame. (voir l'article)

Article le pays de franche comte 26 01 1985

-

 

2004 : pour le 60ème anniversaire du drame, Marcel METTEY écrit toujours dans "le Pays de Franche-Comté" un nouvel article en reprenant les mêmes photos et en y ajoutant de nouveaux témoignages. (voir l'article).

Article le pays de franche comte 14 mars 2004 img847 date

 

 

- Mai 2019 : 75 ans plus tard !

 Le docteur LAZAR me confie un carton de documents trouvés dans sa maison lorsqu'il en a fait l'acquisition. Ces documents ont trait essentiellement aux affaires traitées par la Croix Rouge héricourtoise durant les années 1944-1945.

J'y trouve le compte-rendu  de l'explosion en vol du Halifax et de la découverte des corps des aviateurs. On se rend compte à la première lecture que deux d'entre eux n'ont pas été identifiés tout de suite (voir document). Il s'agit  sur le 1er feuillet des : N° 2 et N°3 suivis dans un premier temps de points d'interrogation puis identifiés sur le feuillet suivant (l'original) mais en écriture manuscrute et non dactylographée comme le reste du document..

- Flight Lieutenant (capitaine) FELL  

- Flight Sergeant SHARP

Document halifax croix rouge p01 reduit

 

Document halifax croix rouge p1 bis

Document halifax croix rouge p1

 

Document halifax croix rouge p2

 

Document halifax croix rouge p3 reduit

 

Agrafée au dos de ce document, une petite enveloppe, format carte de visite contient deux plaques d'identité reliées entre elles par un petit cordon. (Voir photos)  Ce sont celles du Capitaine FELL  

Dscn1665

Dscn1654

Dscn1656

 

 

Dscn1664

Dscn1665

Je contacte alors l'ambassade d'Australie en France pour savoir si des descendants, enfants ou petits enfants du Capitaine FELL souhaiteraient entrer en possession des ces souvenirs.

Après enquête de l'ambassade (voir document) il apparaît que le Capitaine Fell n'a pas de descendants ou de parents proches. Par contre il existe dans sa ville natale un musée où les plaques d'identité pourraient être déposées.

 

Courrier de son Excellence Monsieur l'Ambassadeur d'Australie en France

Courrier de l ambassadeur d australie

 

Le Capitaine FELL en 1941 (document Ambassade d'Australie)

Photos kevin fell en 1941 img841

 

Article paru en 1944 dans la presse de la ville natale du Capitaine FELL (document Ambassade d'Australie)

Articles de presse australienne en 1944 suite a la disparition de kevin felle img844

Document envoye par l ambassade img840

Traduction du document envoye par l ambassade mg839

 

 

12 Septembre 2019

Madame Bartlett Conseillère près l'Ambassade pour le Ministère des Anciens Combattants d'Australie me téléphone :

- l'Ambassade a retrouvé de la famille du capitaine FELL  et va les lui remettre au cours d'une cérémonie.

 

13 Septembre 2019

Les plaques sont en route pour l'Australie

 

 

31 janvier 2020 : les plaques vont être remises à la famille  :

courrier de l'ambassade :

UNCLASSIFIED

Cher Lieutenant-Colonel Berdah,

Je me permets de vous contacter au sujet des plaques du capitaine Kevin Dudley Fell que vous avez eu la gentillesse de transmettre à Madame Caroline Bartlett.

J’ai le plaisir de vous annoncer que celles-ci seront remises à la famille du capitaine par le Ministre australien des anciens combattants. Cette cérémonie se déroulera ce lundi dans les locaux de l’Australian War Memorial à Canberra.

Je vous ferai rapidement parvenir les articles qui seront sur les réseaux sociaux ainsi que les articles de presse le cas échéant.

Veuillez de nouveau recevoir tous nos remerciements car c’est réellement grâce à vous et au Souvenir Français que ces plaques retrouvent leur juste place en Australie plus de 75 ans après la mort du capitaine.

 

Sincères salutations,

Manon LAMBERT

Chargée de Liaison

Ministère des Anciens Combattants Australian Embassy Ambassade d'Australie, Paris

 

Février 2020 en Australie, la famille du Capitaine Fell prend possession des plaques

 

Courrier de l'ambassade, avecun lien pour le journal local en Australie une copie de ce journal et la traduction :

UNCLASSIFIED

Cher Monsieur Berdah,

C’était réellement une chance que vous ayez trouvé ces plaques qui sont un souvenir inespéré du Capitaine pour sa famille. Je me permets de vous faire parvenir, en fichier attaché, la traduction de l’article suivant du Canberra Times: https://www.canberratimes.com.au/story/6612017/family-reunited-with-lieutenants-id-tags-76-years-after-he-died/.

Nous serions ravis d’obtenir une copie des articles dans les revues du Souvenir Français et de la municipalité le cas échéant.

Vous trouverez des photos dans l’article qui pourront certainement alimenter votre superbe article sur le site du Souvenir Français.  

Je reste à votre disposition et vous souhaite une excellente journée.

Bien cordialement

Manon LAMBERT Chargée de Liaison  Ministère des Anciens Combattants Australian Embassy

 

Family reunited with Flight Lieutenant Kevin Fell's identification tags, 76 years after he died

 

Latest News

The relatives of a World War II flight lieutenant who perished during an attack on Germany say they are "amazed" to be reunited with his identification tags, 76 years after his death.

The half-siblings of Flight Lieutenant Kevin Fell, along with other relatives, were presented with his identification tags at the Australian War Memorial on Monday afternoon.

R0 0 5338 3013 w1200 h678 fmax

 

 The identification tags of Flight Lieutenant Kevin Fell, which were presented to his family on Monday. Picture: Sitthixay Ditthavong

 

The tags were discovered by coincidence at a former Red Cross headquarters in France, before eventually being handed to the Office of Australian War Graves.

The office got in touch with the Forbes and District Historical Museum - in the town where the lieutenant grew up - and was referred to his namesake and half-brother, Kevin Fell.

Mr Fell, who is 71, first spoke to a historian at the office in September last year.

"I felt amazed. It was just such a surprising thing and I had absolutely no expectation that it could happen," he said on Monday.

"I was a bit teary on the phone talking to [the historian] because of all of those memories.

"I obviously never knew my half-brother, but the emotion comes from thinking of my father."

Mr Fell told The Canberra Times his father, Lindsay James Fell, was proud of his eldest son, the lieutenant; it was reflected in his choice to give Mr Fell the same name.

 

R0 546 5338 3559 w1200 h678 fmax

 Veteran's Affairs Minister Darren Chester with Flight Lieutenant Kevin Fell's relatives Liska Fell, Kevin Fell (nephew), Kevin Fell (half-brother), Gai Winter, Cathy Winter, and Kevin Winter. Picture: Sitthixay Ditthavong

 

The flight lieutenant's nephew, who also attended the war memorial presentation on Monday, is also named Kevin Fell.

The flight lieutenant's half-brother said their father was a senior journalist at Forbes Advocate when his son was reported missing after an attack in Germany in 1944.

He wrote an article for the paper, relaying the news; some three months later, he wrote another article confirming his death.

Neither stories were penned under Lindsay Fell's byline.

"My father had written [the lieutenant] a letter saying how much he loved him, and how much they wanted him to come back," his half-brother, Kevin Fell, said on Monday.

"He was hoping, obviously, that he had survived and was a perhaps a prisoner of war.

"The [air force] had written back saying, 'We understand why you're doing this, but security arrangements mean we can't do that because such a letter might fall into the hands of the enemy'."

Mr Fell said the Australian War Memorial seemed "the appropriate place" for his family to receive the flight lieutenant's identification tags. The tags, along with lieutenant's service medals, would be donated to the Forbes and District Historical Museum.

"The identification tags were something that he was wearing when he died," Mr Fell said

"We've only ever had photographs of him and some stories, so to have something that was so closely connected with him at the time he died is quite emotional."

Veterans' Affairs Minister, Darren Chester - who presented the family with the identification tags - said Flight Lieutenant Kevin Fell was known as a "brilliant pilot".

"[He had] zeal and determination to get on with the job and I was honoured to present his relatives with his identification tags," Mr Chester said.

 

 

La famille du capitaine d'aviation Kevin Fell réunie avec les plaques d'identification, 76 ans après sa mort

Cassandra Morgan

 

Les descendants d'un lieutenant d'aviation de la Seconde Guerre mondiale qui a péri lors d'une attaque contre l'Allemagne se disent "stupéfaits" d'être réunis avec ses plaques d'identification, 76 ans après sa mort.

Les demi-frères et sœurs du lieutenant d'aviation Kevin Fell, ainsi que d'autres membres de sa famille, ont reçu ses plaques d'identification au Mémorial australien de la guerre lundi après-midi.

Les plaques ont été découvertes par hasard dans un ancien quartier général de la Croix-Rouge en France, avant d'être finalement remises à l'Office des sépultures de guerre australiennes.

Le bureau a pris contact avec le Forbes and District Historical Museum - dans la ville où le lieutenant a grandi - et a été dirigé vers son homonyme et demi-frère, Kevin Fell.

M. Fell, qui a 71 ans, a parlé pour la première fois à un historien du bureau en septembre de l'année dernière.

"Je me suis senti stupéfait. C'était une chose tellement surprenante et je ne m'attendais absolument pas à ce que cela se produise", a-t-il déclaré lundi.

"J'étais un peu en larmes au téléphone en parlant avec [l'historien] à cause de tous ces souvenirs.

"Je n'ai évidemment jamais connu mon demi-frère, mais l'émotion vient du fait de penser à mon père."

M. Fell a déclaré au Canberra Times que son père, Lindsay James Fell, était fier de son fils aîné, le lieutenant ; cela s'est reflété dans son choix de donner le même nom à M. Fell.

 

Le neveu du lieutenant d'aviation, qui a également assisté à la présentation du mémorial de guerre lundi, s'appelle également Kevin Fell.

Le demi-frère du lieutenant d'aviation a déclaré que son père était un journaliste de haut niveau au Forbes Advocate lorsque son fils a été porté disparu après une attaque en Allemagne en 1944.

Il a écrit un article pour le journal, relayant la nouvelle ; quelque trois mois plus tard, il a écrit un autre article confirmant sa mort.

Aucun des deux articles n'a été rédigé sous la signature de Lindsay Fell.

"Mon père avait écrit une lettre [au lieutenant] pour lui dire combien il l'aimait et combien ils voulaient qu'il revienne", a déclaré lundi son demi-frère, Kevin Fell.

"Il espérait, évidemment, qu'il avait survécu et qu'il était peut-être un prisonnier de guerre.

L'armée de l'air lui avait répondu en disant : "Nous comprenons pourquoi vous faites cela, mais les mesures de sécurité nous empêchent de le faire car une telle lettre pourrait tomber entre les mains de l'ennemi".

M. Fell a déclaré que le Mémorial australien de la guerre semblait être "l'endroit approprié" pour que sa famille puisse recevoir les plaques d'identification du lieutenant d'aviation. Ces plaques, ainsi que les médailles de service des lieutenants, seront données au musée historique de Forbes et du district.

"Les plaques d'identification étaient quelque chose qu'il portait lorsqu'il est mort", a déclaré M. Fell

"Nous n'avons jamais eu que des photos de lui et quelques histoires, donc avoir quelque chose qui était si étroitement lié à lui au moment de sa mort est assez émouvant."

Le ministre des Anciens combattants, Darren Chester - qui a remis à la famille les plaques d'identification - a déclaré que le capitaine d'aviation Kevin Fell était connu comme un "brillant pilote".

"[Il avait] du zèle et de la détermination pour continuer à faire son travail et j'ai été honoré de remettre à ses proches ses plaques d'identification", a déclaré M. Chester.

 

Article paru dans l'Est Républicain le jeudi 15 mars 2020

 

Article est republicain 12 mars 2020 img938

 

 

 

 

Monument aux Morts d'Héricourt : stèle à la mémoire des aviateurs du Halifax

Hericourt monument 002

 

Mars 1944 trois Héricourtois MM Volbert, Bettera (ou Beretta) et Nardin  devant les restes du Halifax.

Cette partie d'un des moteurs (photographie mars 1944) se trouve à l'emplacement où est construite à l'heure actuelle la maison du 78 bis de l'Avenue Jean Jaurès, la maison à l'arrière plan est le N° 74 de la même avenue.

 

 

1944 03 15 halifax sur hericourt volbert bettera nardin

 

 

Burette d'huile du Halifax,

elle m'a été confiée par M. André Vermot-Desroches, je l'ai déposée au musée du Fort du Mont-Vaudois

Burette d huile halifax hericourt 03

 

 

Une plaque que je possède toujours et qui était dans les archives familiales - elle provient du Halifax

Dans l'ovale sous la deuxième ligne on peut lire HP2B pour Handley Page (le fabricant du Halifax)

Plaque halifax 15 03 1944